Portage de l’emploi

Les trois dernières décennies ont été caractérisées par le développement de la professionnalisation dans notre champ d’intervention et dans notre branche professionnelle. Un syndicat employeur de la branche a été créé, le SNAECSO. La convention collective nationale de 1983 a évolué et est devenue la CCN de la branche ALISFA en intégrant le champ de la petite enfance et les structures d’animation locale.

Par ce phénomène de professionnalisation, la question de la Gouvernance associative s’en est vue totalement modifiée et particulièrement dans les centres sociaux. La gouvernance associative questionnée aujourd’hui par la FONDA (Etude prospective fin 2012) doit prendre en compte cette place des professionnels dans l’organisation de la mise en œuvre du « Projet centre social », car le bénévole, militant, initiateur de projet est aussi devenu « Employeur ».

 

Le centre social associatif et participatif est donc en tension entre les intérêts et les attentes des différentes parties en présence que sont les conseils d’administration employeurs, les salariés, et les partenaires financiers (Institutions et collectivités territoriales).

L’objectif de ce chantier est de réfléchir aux conditions nécessaires ainsi qu’aux formes à prendre ou à inventer pour créer une réelle coopération entre les salaries, les employeurs et les partenaires.

Pour l’heure, le travail s’est engagé avec trois centres sociaux volontaires (Belle Rive/Saintes, Les Pictons/CDC Pays Marandais, Villages d’Aunis/ Dompierre-Ste-Soule), le Chef de projet EDEC Poitou-Charentes, le Délégué fédéral des centres sociaux de Charente-Maritime et le Délégué général de la FCSF.