L’éducation et la famille

La petite enfance

Equipements de type multi-accueil, lieux d’accueil enfants-parents, centres de loisirs maternels, sont des structures et des actions permettant de développer les projets socio-éducatifs des centres sociaux en direction des enfants de moins de 4 ans.

Reportage à l'Accueil Enfants Parents du centre socioculturel d'Aytré (LAEP)

L'enfance

D’une manière ou d’une autre, à travers des accueils de loisirs, d’accueil péris scolaires, des activités d’éveil culturel, de séjours de vacances ou d’actions spécifiques, les centres sociaux sont engagés auprès des enfants pour leur permettre de nouveaux apprentissages, dans une posture de co-éducation avec leurs parents et l’école.

La jeunesse

La fédération est un espace de réflexion sur les questions concernant les jeunes pour les acteurs bénévoles et pour les professionnels des centres que l’on retrouve :

  • sur des projets éducatifs à travers des espaces d’accueil, d’ouverture de locaux jeunes, de personnel d’animation pour l’accompagnement de projets, ou d’intervention dans les établissements scolaires, d’initiation et de pratiques culturelles
  • sur des missions de prévention réalisées par des animateurs spécifiques.

Les actions familles

Premier sphère de l’éducation et premier groupe de socialisation, la famille et les liens familiaux sont des préoccupations majeures des centres sociaux.

C’est pourquoi ils veillent aux évolutions sociales et sociétales, ils sont à l’écoute des parents et des enfants, et ils conduisent des actions variées de soutien à la fonction parentale (contrat locaux d’accompagnement à la scolarité, groupes de paroles, débats, séjours, etc..).

Les vacances et loisirs

Permettant le développement des capacités individuelles et collectives dans de multiples domaines, l’organisation et la réalisation de séjours collectifs avec les enfants, les jeunes et les familles restent un support privilégié de l’action éducative des centres.

C’est pourquoi ils poursuivent leur réflexion sur leurs préoccupations d’accès au plus grand nombre, d’accompagnement des groupes et des familles vers une plus grande autonomie, de mutualiser des savoirs et de partager des expériences.

Les séniors

Le vieillissement de la population française est devenu une question sociale de premier ordre.

Acteurs de terrain, les centres sociaux sont impliqués depuis longtemps dans la prise en compte de ce phénomène et de ses conséquences, tant en milieu rural qu’en milieu urbain.

En lien avec leur fédération nationale et régionale, et en partenariat avec la CARSAT du Centre-Ouest ils portent une action expérimentale sur le maintien des liens sociaux des personnes âgées.